Image de fond précédente Image de fond suivante
Territoire Documents
Actualités
L’unité de traitement est terminée et les essais sont en (...)
Devant les problèmes récurrents de présence de fer et de manganèse, le comité syndical, a décidé la construction d’une (...)
Lire la suite
Vous êtes ici : Accueil > L'EAU > Qualité

Qualité

Eau potable

Une eau est dite potable quand elle satisfait à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.

Par exemple, les paramètres pouvant être réglementés sont :

  • la qualité organoleptique (couleur, turbidité, odeur, saveur) ;
  • certains paramètres physico-chimiques naturels (température, pH, chlorures : 200 mg/l, sulfates : 250 mg/l, etc.) ;
  • des substances dites indésirables (nitrates : 50 mg/l, nitrites, pesticides, etc.) ;
  • des substances toxiques (arsenic, cadmium, plomb, hydrocarbures, etc.) ;
  • des paramètres microbiologiques (l’eau ne doit pas contenir d’organismes pathogènes

Qualité

Le système de classification actuel s’articule autour de deux éléments :

  • les paramètres de qualité auxquels doivent en tout état de cause répondre les eaux brutes ;
  • le procédé-type de traitement utilisé pour la potabilisation. Les eaux brutes sont classées en trois catégories, selon l’intensité du procédé :
  1. A1 : Qualité bonne, traitement physique simple et désinfection.
  2. A2 : Qualité moyenne, traitement normal physique, chimique et désinfection.
  3. A3 : Qualité médiocre, traitement physique, chimique poussé, affinage et désinfection.

Paramètres à ne pas dépasser pour une eau brute destinée à la production d’eau potable en France :

Paramètres organoleptiques

Coloration après filtration dépassant 200 mg/l de platine en référence à l’échelle platine/cobalt.

Paramètres en relation avec la structure naturelle des eaux

Température de l’eau supérieure à 25 °C (cette valeur ne s’applique pas dans les départements d’outre-mer) ;

Pour les substances suivantes, les valeurs limites sont :

  • Chlorures : 200 mg/l (Cl) ;
  • Sulfates : 250 mg/l (SO4) ;
  • Sodium : 200 mg/l (Na) ;

Pour les eaux superficielles, pourcentage d’oxygène dissous inférieur à 30 % de la valeur de saturation.

Paramètres concernant des substances indésirables

Pour les substances suivantes, les valeurs limites sont :

  • nitrates : 50 mg/l (NO3) pour les eaux superficielles, 100 mg/l (NO3) pour les autres eaux ;
  • ammonium : 4 mg/l (NH4) ;
  • oxydabilité (KMnO4) en milieu acide : 10 mg/l (O2) ;
  • phénols (indice phénol) para-nitraniline et 4-amino-antipyrine : 0,1 mg/l (C6H5OH) ;
  • agents de surface (réagissant au bleu de méthylène) : 0,5 mg/l (lauryl-sulfate) ;
  • hydrocarbures dissous émulsionnés après extraction :1 mg/l ;
  • zinc : 5 mg/l (Zn) ;
  • baryum : 1 mg/l (Ba) pour les eaux superficielles.

Paramètres concernant des substances toxiques

Pour les substances suivantes, les valeurs limites sont :

  • arsenic : 100 micro g/l (As) ;
  • cadmium : 5 micro g/l (Cd) ;
  • cyanures : 50 micro g/l (CN) ;
  • chrome total : 50 micro g/l (Cr) ;
  • mercure : 1 micro g/l (Hg) ;
  • plomb : 50 micro g/l (Pb) ;
  • sélénium : 10 micro g/l (Se) ;
  • pesticides 5 micro g/l (par substance individualisée : 2 micro g/l) ;
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques : NC.

Paramètres microbiologiques

Eau contenant plus de 20 000 Escherichia coli et plus de 10 000 entérocoques par 100 millilitres d’eau prélevée.

Sources : Wikipédia (encyclopédie collective)

Retour haut de page